6 habitudes à changer pour prévenir la migraine

La prévention est la clé
Les scientifiques n’ont pas encore mis en évidence la cause exacte de la migraine, mais ils suspectent des changements vasculaires et neurologiques dans le cerveau.

Certains spéculent que ces maux de tête peuvent être causés par un « switch » d’hyperactivité dans le cerveau qui déclenche la libération de composés qui peuvent causer des douleurs importantes. Les chercheurs pensent que cela provient peut aussi être d’un élément inflammatoire. Les migraines sont souvent déclenchées par le stress, les fluctuations hormonales, les changements climatiques, et la nourriture. De plus, 70% des personnes souffrant de migraines ont des antécédents familiaux de maux de tête, ce qui permet d’imaginer qu’il pourrait y avoir un lien génétique.

Les symptômes communs incluent la douleur lancinante de tête, la sensibilité à la lumière, aux  sons et aux odeurs; la nausée et les vomissements; la congestion ou l’écoulement nasal; le larmoiement; et les difficultés de vision. Toute activité ou même mouvement empire la douleur, ce qui explique pourquoi tant de personnes préfèrent se reposer dans une pièce sombre et calme jusqu’à ce que le mal de tête disparaisse.

Heureusement, le traitement de la migraine est possible. Avant de commencer à accumuler des médicaments, faîtes ces changements de style de vie pour aider à traiter et prévenir les migraines:

<H2>Identifiez vos déclencheurs</H2> et les éviter est crucial dans la prévention des migraines. Tenez un journal de maux de tête (vous pouvez facilement faire vous-même ou trouver un en ligne), cela peut vous aider à suivre et à localiser les facteurs potentiels. Dans une étude, plus de 75% des personnes atteintes ont pu identifier un facteur déclencheur juste en analysant leurs journaux.

<H2>Surveillez votre poids <:H2>
Etre en surpoids ou avoir des excès de graisse augmente le risque de migraine, car cela crée un état d’auto-immunité et une inflammation interne, ce qui peut conduire à des migraines. Une étude a mis en avant les bienfaits de l’exercice aérobie (le vélo en intérieur pendant 40 minutes, trois fois par semaine) pour réduire la fréquence des maux de tête. De même pour les techniques de relaxation.

<H2>Réduisez les mauvaises graisses</H2>
Un régime faible en graisses ( 28 à 66 grammes de matières grasses par jour) est associé à une réduction significative de la fréquence des maux de tête, de leurs intensité et durée.

<H2>Appliquez du frais sur votre tête</H2>
L’application d’une compresse froide sur votre tête peut réduire la douleur (c’est un anti-inflammatoire), à l’inverse la chaleur peut l’aggraver.

<H2> Exercices anti-stress quotidiens</H2>
Certaines techniques, y compris la relaxation et la méditation, les massages, le yoga, le tai-chi et l’acupuncture peuvent réduire la tension et pourraient réduire la sensibilité aux déclencheurs de migraine.

<H2>Vigilance sur vos médicaments</H2>
Soyez prudent sur l’utilisation excessive des médicaments contre la douleur pour vos maux de tête. Suivez toujours la posologie et la fréquence des prises recommandées sur l’étiquette. Vous pouvez développer une résistance avec leur temps, ce qui peut provoquer des maux de tête plus fréquents, connus comme les « maux de tête de rebond ».