17 bienfaits prouvés du Ginkgo Biloba

Les études qui ont portées sur le Ginkgo biloba ont identifié des vertus positives pour le traitement de plus d’une centaine de maladies. Aujourd’hui nous allons faire le tour de 17 d’entre elles.

Le Ginkgo Biloba, encore appelé « L’Arbre aux quarante écus » ou « l’Abricotier d’argent » est une espèce d’arbres de la famille des Ginkgoaceae. C’est en réalité l’unique espèce actuelle des ginkgophyta. C’est une espèce panchroniquenote, c’est à dire qu’elle représente des similitudes avec des espèces éteintes. C’est aussi la plus ancienne famille d’arbres connue, datant de plus de 270 millions d’années. Elle existait déjà une quarantaine de millions d’années avant l’apparition des dinosaures. Le Ginkgo biloba est naturalisé dans le sud-est de la Chine dans les monts Tianmushan. Il s’agit d’une espèce cultivée, la version sauvage ayant presque complètement disparu. De là, il arrive au Japon et en Corée aux alentours du xiie siècle. (Source: Wikipedia)

Le Ginkgo biloba est unique à bien des égards. Par exemple il fleurit seulement la nuit. Autre fait surprenant, il est dit que lors de la guerre de 1945, 6 arbres ont pu résister à Hiroshima.

L’histoire médicale du Ginkgo est aussi très riche. Plusieurs archives chinoises relatent l’utilisation des feuilles de Ginkgo en 2800 av J.C. pour améliorer la circulation sanguine et la fonction pulmonaire. D’autres archives du XVe siècle mentionnent l’utilisation des feuilles sur les Plaies de la peau et contre la diarrhée.

Les scientifiques ont identifié plus de 40 composants dans le Ginkgo. Deux d’entre eux –  Les Terpénoïdes et les Flavonoïdes – semblent avoir des propriétés médicinales. Les flavonoïdes sont des antioxydants à base de plantes dont les effets sont démontrés pour protéger le système nerveux, les muscles du cœur, les vaisseaux sanguins, et la rétine. Les Terpénoïdes (telles que les ginkgolides) sont connus pour améliorer la circulation sanguine.

Le Ginkgo est l’une des plantes les plus étudiées au monde, en particulier dans le cadre médicinal.

1. Cognition, démence et maladie d’Alzheimer


Dans une méta-analyse, les chercheurs (allemands) ont identifié les vertus positives du Ginkgo (précisement l’extrait de Ginkgo biloba EGb 761®) contre la démence et Les troubles cognitifs, dont notamment la maladie d’Alzheimer. le Ginkgo a permit notamment d’améliorer le quotidien de patients atteints d’alzheimer. Les chercheurs ont aussi conclut que le Ginkgo est au moins aussi puissant, voir davantage, que tous les traitements actuels qui peuvent exister pour la démence légère à modérée.

Idem dans le cadre de la maladie d’alzheimer,lors d’une récente méta-analyse, les chercheurs ont constaté (sur une période test de 24 semaines) que le Ginkgo biloba en COMBINAISON avec les médicaments était plus puissant pour améliorer l’activité cognitive et la durée de vie que les traitements médicamenteux seuls. Il a aussi permit d’améliorer la réflexion chez les personnes atteintes de déficience cognitive légère.
De nombreuses autres études eont ensuite venus étayer ces résultats – voir ici

2. Schizophrénie


Dans Une méta-analyse, des chercheurs chinois ont découvert que le Ginkgo Biloba permet de réduire les symptômes de dyskinésie tardive chez les patients atteints de schizophrénie. La Dyskinésie tardive (TD) est un des effets secondaires graves des médicaments anti-psychotiques souvent prescrits pour la schizophrénie. Ces symptômes comprennent grimaces de visages, mouvements incontrôlés des doigts, de la mâchoire, et de la langue.

Certaines chercheurs pensent que le niveau élevé d’antioxydants dans le Ginkgo permet de réduire la dyskinésie tardive.

3. Acouphènes/Tinnitus

Une méta-analyse a révélé que les acouphènes peuvent être guéris avec le Ginkgo Biloba, une performance dans la mesure ou aucun traitement n’a réellement été démontré pour cette pathologie.

Dans une étude allemande, 60 patients souffrant d’acouphènes chroniques ont subi 10 jours de traitement de 200 mg par jour de ginkgo biloba en perfusion. Ils ont ensuite été divisés en deux groupes, l’un recevant un placebo, l’autre du Ginkgo (80 mg de ginkgo deux fois par jour pendant 12 semaines). Les chercheurs ont constaté que le ginkgo était supérieur au placebo pour améliorer les symptômes des acouphènes et une diminution de la perte auditive.

4. Vitiligo


Le vitiligo est une affection dans laquelle les mélanocytes (les cellules qui donnent sa couleur à la peau) sont détruits. Elle se traduit par des taches blanches sur la peau sur les différentes parties du corps. Le stress oxydatif est considéré comme une partie de la cause du vitiligo. Le Ginkgo biloba a des propriétés antioxydantes qui peuvent aider à freiner la progression et même inverser les symptômes de la pathologie.

Plusieurs études ont démontré les vertus du Ginkgo pour le traitement du Vitiligo. Plus d’infos sur l’une de ces études ici.

5. Artériopathie

La maladie artérielle occlusive périphérique (Poad) est un blocage ou un rétrécissement d’une artère au niveau des jambes généralement due à l’athérosclérose. Il en résulte une insuffisance de la circulation sanguine dans les jambes. Ce blocage peut conduire à une claudication intermittente, ou douleur à la jambe et crampes pendant l’exercice, en particulier lors de la marche.

Le Ginkgo biloba peut améliorer les temps de marche sans douleur pour les patients souffrant de claudication intermittente. Dans une nouvelle étude, les chercheurs ont conclu que le ginkgo a provoqué une extension significative et thérapeutique pertinente de la marche de la distance des patients.

6. Migraines

Une étude italienne portée sur 24 adolescents a révélé que le ginkgolide B, un constituant du Ginkgo biloba, est efficace comme traitement préventif pour réduire la fréquence de la migraine et réduire le besoin de médicaments contre la migraine.

Une autre étude italienne portée sur 50 femmes a montré que le ginkgolide B réduit la fréquence et la durée de la migraine. Les patients prenant 60 mg de Ginkgo biloba deux fois par jour pendant quatre mois ont réduit le nombre moyen de migraines et réduit la longueur de la migraine, en moyenne, de 40 minutes à 17,6 minutes.

7. Trouble de l’attention


Une étude préliminaire portée sur six patients souffrant de TDA a montré que le Ginkgo biloba améliore significativement l’hyperactivité, l’inattention, et les facteurs de l’immaturité.

Une autre étude sur les enfants diagnostiqués avec un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité a constaté une amélioration de façon significative de l’attention en ajoutant 80 à 120 mg par jour de ginkgo aux médicaments de traitement des enfants pendant six semaines. Et une étude allemande a également confirmé que le Ginkgo Biloba permet d’améliorer les symptômes du TDAH chez les enfants.

8. Glaucome

Une autre étude publiée dans la revue « ophtalmology » a révélé que l’extrait de Ginkgo biloba améliore les dommages du champ visuel chez les patients atteints de glaucome.

9. AVC


Une étude publiée dans le Journal de l’AVC et les maladies cérébrovasculaires a constaté que le Ginkgo biloba protège contre les déficits neurologiques liés à l’AVC.

D’autres études humaines montrent que le ginkgo biloba peut:

10. Restaurer la perte olfactive

11. Relâcher inflammation des voies respiratoires chez les patients asthmatiques

12. Traiter la fibrose pulmonaire interstitielle

13. Réduire la formation de plaque artérielle

14. Réduire la gravité des symptômes du syndrome pré-menstruel

15. Réduire le nombre d’attaques chez les patients atteints de la maladie de Raynaud

16. Améliorer la vision à longue distance chez les patients atteints de dégénérescence maculaire

17. soulager la conjonctivite allergique saisonnière

Il existe en réalité beaucoup plus d’études à votre disposition. Le Gingko a été identifié comme traitement ou accompagnement possible dans plus de 100 maladies différentes et détient au moins 50 actions physiologiques bénéfiques distinctes.