Comment nettoyer vos artères avec un simple fruit

L’avenir de la prévention des maladies cardio-vasculaires n’est pas dans votre armoire à pharmacie, mais dans votre placard de cuisine !

L’extrait de grenade pour prévenir la progression des maladies coronariennes

Une nouvelle étude publiée dans la revue « Atherosclerosis » confirme que l’extrait de grenade peut prévenir et / ou inverser la pathologie primaire associée à la mortalité cardiaque – L’épaississement progressif des artères coronaires causé par l’accumulation de matières grasses connue comme l’athérosclérose .

Pour les besoins de cette étude, des souris avec une prédisposition génétique aux blocages des artères coronaires ont reçu l’extrait de grenade par l’intermédiaire de leur eau potable pendant deux semaines, à partir de trois semaines d’âge. En dépit du fait que le traitement de grenade a augmenté le taux de cholestérol associé aux particules de lipoprotéines, le traitement a permit de réduire la taille des plaques athéroscléreuses dans le sinus aortique (l’ouverture dilatée au-dessus de la valve aortique), et réduit la proportion des artères coronaires avec des plaques athéroscléreuses occlusives.

Les chercheurs ont également constaté que le traitement à base d’extrait de grenade a entraîné les effets bénéfiques suivants:

  • Réduction des niveaux de stress oxydatif
  • Réduction chimiotactique de la protéine-1 monocytie , messager chimique (chimiokine) associé à des processus inflammatoires dans les artères.
  • Réduction de l’accumulation de lipides dans le muscle cardiaque
  • Réduction de l’infiltration des macrophages dans le muscle cardiaque
  • Réduction des niveaux de protéine chimiotactique monocytaire-1 et la fibrose du myocarde
  • Réduction de l’hypertrophie cardiaque

Comment quelque chose d’aussi banal que l’extrait de fruit de Grenade peut inverser de nombreux aspects de la maladie coronarienne?

Une des explications provient peut être du fait que nos ancêtres ont évolué avec certains aliments (les fruits, en l’occurence) pendant si longtemps que l’absence de quantités suffisantes de ces aliments dans notre alimentation d’aujourd’hui peut entraîner la détérioration de certains de nos organes. Linus Pauling, deux fois vainqueur du prix Nobel,  a fait valoir que la carence en vitamine C est une cause fondamentale des maladies cardio-vasculaires, en raison du fait que nos ancêtres primates avaient autrefois accès toute l’année à la consommation de fruits.

Une précédente étude datant de 2004 publiée dans la revue « Clinical Nutrition » avait par ailleurs déjà mis en avant les vertus bénéfiques de la grenade pour les maladies coronariennes.

La grenade présente par ailleurs de nombreux avantages périphériques pour le traitement des maladies cardiovasculaires:

  • Anti-inflammatoire: Comme beaucoup de maladies dégénératives chroniques, l’inflammation joue un rôle important dans la pathogenèse des maladies cardiovasculaires. Pas moins de 5 études relayées sur le site GreenMedInfo.com mettent en avant les propriétés anti-inflammatoires de la grenade.
  • Diminution de la pression artérielle
  • Anti-infectieux: l’accumulation de plaques dans les artères implique souvent une infection virale et bactérienne secondaire, y compris l’hépatite C et Chlamydia pneumoniae. La grenade a un large éventail de propriétés anti-bactériennes et anti-virales.
  • Antioxydant: La grenade réduit le stress oxydatif dans le sang. Hors une étude chez des souris a permit d’identifier que cette diminution du stress oxydatif est associée à une réduction de 44% de la taille des lésions athérosclérotiques.

En bref, si vous êtes sujets aux maladies cardiovasculaires, ne vous privez pas de manger de la grenade !

Ressources:

www.greenmedinfo.com

www.greenmedinfo.com

www.greenmedinfo.com

www.greenmedinfo.com