5 schémas de pensées qui vous empêchent d’être heureux

Nous sommes tous victimes des émotions négatives et nous cherchons tous à les éviter.

Une belle vie est avant tout constituée d’émotions positives qui nous sont bénéfiques. A l’inverse, des émotions telles que la culpabilité, la colère, la peur, lorsqu’elles ne sont pas contrôlées, vont détériorer notre bien être. C’est aussi simple que cela.

Parmi l’ensemble des émotions négatives, une partie est provoquée par certains schémas de pensée. Ces schémas vont créer des pensées « contaminées » qui nous seront nocives.

En psychologie, ces schémas de pensée sont appelés la distorsion cognitive.

En vous aidant à identifier les distorsions cognitives, vous serez plus à même de les bloquer et d’améliorer votre qualité de vie.

Nous proposons dans cet article de traiter 5 de ces distorsions cognitives:

1. L’excès de généralisation

Comme vous pourrez le déduire par son nom, l’excès de généralisation consiste à dupliquer un point de vue basé sur un seul élément à l’ensemble de votre schéma de pensée. Et bien que ce point de vue initial n’a généralement pas nécessairement beaucoup d’importance à la base, vous allez par la suite le considérer comme un acquis.

Le meilleur exemple est lorsque vous essuyez un échec et que vous partez du principe que vous n’allez connaître que d’autres échecs par la suite. Le passé est une chose, le présent en est une autre.

2. La pensée Polarisée – également appelée « Blanc ou Noir »


La pensée polarisée vous amène à avoir une vision manichéenne de ce qui vous arrive. En d’autres termes, vous considérez que tout est soit noir soit  blanc, vous n’admettez pas de notion de nuances. Concrètement, soit vous réussissez parfaitement soit vous échouez. Apprenez à intégrer des nuances dans vos points de vue.

3. La personnalisation

Ce schéma de pensée vous amène à penser que tout ce que les autres disent ou font vous concerne. L’un des exemples frappant est de garder un esprit compétiteur en toute circonstance. Comparer la force, le succès, l’intelligence en toute circonstance. Cette distorsion cognitive est aussi le manifeste d’un manque de confiance en soi.

4. Toujours anticiper le pire

Cette distorsion cognitive vous amène à attendre un désastre, quelque soit votre réelle situation. Vous partez du principe que le pire va forcément vous arriver. Vous pouvez réflechir et vouloir anticiper les différentes options qui vont se présenter à vous lorsque des choix se présentent à vous, mais vous ne devez pas pousser le raisonnement à l’extrême.

5. Fausses impressions de contrôle

Il existe plusieurs cas de figure. Vous pouvez penser que vous contrôlez tout et à l’inverse vous pensez que nous n’avez aucun contrôle sur ce qui vous arrive, par exemple lorsque vous êtes fataliste. Dans ce cas, vous allez rejeter la responsabilité sur le destin ou les autres.

Si j’ai loupé mon entretien d’embauche c ‘est parce que la personne en face ne m’aimait pas. Ne devriez vous pas plutôt envisager que vous avez raté votre entretien ou que certaines de vos compétences étaient mises en défaut?

La première étape pour vous sortir de ces schémas de pensées nocifs est d’en prendre conscience. Vous pourrez rectifier le tir par la suite.

L’auto hypnose par exemple pourra vous aider dans ce sens.