Je fais un break avec mon portable: 4 bonnes raisons de couper mon portable

Les gens sont seuls parce qu’ils construisent des murs au lieu des ponts. (Joseph F Newton)

Pouvez-vous imaginer votre vie sans votre téléphone portable ?
Difficile ?
Pour la plupart d’entre nous, nous utilisons nos téléphones tous les jours, que ce soit pour parler avec les autres, rechercher des informations, ou nous divertir pendant les moments creux de la journée.

Quelques mois auparavant, mon contrat de téléphone a expiré et je suis resté sans téléphone. Je me suis senti bizarre au début, car mon téléphone était normalement toujours à côté de moi presque chaque seconde de la journée.
Mais quelque chose a changé: que serait ma vie sans mon téléphone à côté de moi en permanence?

J’ai donc décidé d’en faire l’expérience.

Avec du recul,  ce que j’appris m’a étonné.

Quand mes yeux ne sont pas collés à mon téléphone, je regarde et je remarque des choses différentes autour de moi. J’ai réalisé nos comportements avec nos téléphones, en particulier quand il n’y a pas d’autres appareils électroniques à proximité (tablettes etc).

Un jour, je suis allé au restaurant et j’ai remarqué une famille de quatre personnes assise à côté de moi. Deux adultes et deux enfants préadolescents étaient assis dans un coin douillet, et regardaient leurs menus.
Mais dès que la commande a été passée, le père a sorti son téléphone portable. La mère a emboîté le pas et a également sorti son téléphone.
Le début de bavardage qu’ils avaient commencé étaient déjà terminé, et les deux enfants ont tous les deux sorti leurs téléphones pour jouer avec des applications. Cela donnait l’impression qu’ils n’arrivaient pas à partager un bon repas en famille. A mon sens c’était pourtant le moment idéal pour communiquer et partager leurs quotidiens?

Un peu plus tard, les repas sont arrivés.

Tout le monde a rangé son téléphone pour admirer leurs plats. Quelques commentaires. Une gorgée de vin ou d’eau, la dégustation de leur plat, et voilà qu’ils retournent à leurs téléphones à nouveau alors que le repas n’est même pas terminé.
Un repas silencieux.

Ironique, non?

Un outil fabriqué pour faciliter la communication peut finir par devenir un obstacle à parler avec les autres dans la vie réelle.
Après avoir quitté le restaurant, je pensais à ce qui est arrivé et ne je ne pouvais pas m’empêcher d’angoisser. Pas pour eux, plutôt pour moi et le rappel de la manière dont je peux également utiliser mon téléphone.
Je peux utiliser mon téléphone dans le métro, au travail, pendant les repas, et presque à tout moment de la journée.

Mon utilisation du téléphone est particulièrement choquante lors de rencontres sociales. Lorsque la conversation est ennuyeuse  ou que je me sens mal à l’aise, je peux facilement utiliser mon téléphone comme une distraction. C’est ma façon de dire: «Je n’aime pas cette discussion, ou cette discussion me met mal à l’aise, alors j’en profite pour vérifier mon téléphone, mes mails, mes appels ou mes SMS. »

En fait j’utilise mon téléphone comme une béquille. Il me protége contre les situations inconfortables, et me donne l’impression d’être productif

Quand je ne fais plus attention à mon téléphone, je partage les conversations plus facilement, je deviens plus conscient de mon environnement, et je trouve plus de sens à mes actions.

J’ai tiré 4 grands conclusions de cette expérience, qui peuvent vous servir tout autant qu’à moi:

1. Vous n’êtes pas obligé d’être disponible à chaque seconde de la journée.

La grande majorité d’entre nous occupent des postes qui nous permettent d’éteindre nos téléphones qu moins quelques instants dans la journée, ou au pire de simuler de ne pas capter…vous pouvez vous éloigner des dispositifs electroniques et vous donner un peu de temps personnel.
D’habitude j’ai peur que si je ne réponds à un message ou un email instantanément, la personne va devenir impatiente ou je vais manquer une opportunité. Je me sentais stressé et forcé de vérifier constamment mes mises à jour.
Mais maintenant, je sais que si je prends quelques instants avant de revenir vers quelqu’un qui cherche à me joindre, ce n’est pas la fin du monde. D’ailleurs, cela peut aussi m’aider à développer la clarté dans la façon de répondre et cela me donne également de la tranquillité d’esprit.
J’apprécie le moment présent maintenant.

2. Les téléphones sont faits pour communiquer avec les gens, pas pour les éviter.

Avez-vous déjà essayé de parler avec quelqu’un, en marmonnant une réponse tout en regardant votre téléphone ou votre ordinateur? Ou alors peut-être que vous étiez tellement préoccupé par votre téléphone que vous ne remarquiez pas quelqu’un autour de vous?
Il est intéressant de voir comment l’envie de jouer avec nos téléphones nous frappe quand nous sommes placés dans une situation étrange. Comme être dans une pièce avec de nouvelles personnes. Une salle d’attente de médecin par exemple.
Si vous avezl’envie d’utiliser votre téléphone pendant ces situations, arrêtez vous une seconde. Demandez-vous, pourquoi vous sentez-vous plus à l’aise d’utiliser votre téléphone à certains moments? Est-ce qu’il s’agit d’une urgence sur votre portable ou un effort pour éviter les sensations d’inconfort?
L’inconfort n’est pas forcément une mauvaise chose. C’est l’occasion pour vous de vous connecter avec les autres et d’apprendre quelque chose de nouveau.

3. Un téléphone n’est pas un substitut pour la compagnie.

Un de mes amis préfèrent appeler ses amis plutôt que de les voir. Plus rapide, moins impliquant, plus productif dans la gestion de son cercle social.
Je pense (et je pense que vous serez d’accord) que rien ne vaut de parler en direct avec la personne. Même si nous passons des mois, voire des années, à garder le contact avec quelqu’un en ligne ou par l’intermédiaire d’un téléphone, nous finissons par nous éloigner des personnes.
Je tiens personnellement à garder un équilibre conscient entre le moment où j’utilise mon portable et le moment que je passe avec les gens.

4. Les téléphones sont utiles, à condition de les utiliser à bon escient.

Si vous songez à ce qu’il faut faire avec votre téléphone en ce moment, ne vous inquiétez pas. Ce n’est pas une raison de le jeter à la poubelle pour autant!
C’est vrai, nos téléphones sont supers: ils nous aident à programmer des réunions, accéder à des informations instantanément, choisir un bon restaurant, consulter la météo, un plan etc.
Mais gardez à l’esprit que les téléphones, ordinateurs portables, tablettes et autres appareils électroniques sont faits pour aider votre vie, pas pour la consommer. Si nous fixons les frontières entre la technologie et nos vies, nous pouvons utiliser ces gadgets pour obtenir des expériences encore plus constructives dans les activités quotidiennes.