La couleur verte réduit la douleur de la migraine

Les personnes victimes de migraines devraient voir le monde en vert.

Alors que les lumières blanche, bleu, rouge et orange augmentent la douleur de la migraine, la lumière verte de faible intensité semble au contraire la réduire. L’équipe de scientifiques derrière ce constat espère développer des lunettes de soleil spécialement conçues pour filtrer toutes les longueurs d’onde de la lumière, à l’exception de la verte qui pourrait aider les migraineux.

Beaucoup de personnes éprouvent une sensibilité accrue à la lumière lors d’épisodes de migraines.

La réaction est probablement due aux connections dans le cerveau. Dans une région du cerveau appelée le thalamus, les neurones qui transmettent des informations sensorielles provenant de la rétine se croisent avec d’autres neurones qui signalent la douleur. En conséquence, au cours de crises de migraine, la lumière peut aggraver la douleur et la douleur peut causer des troubles visuels (Propos de Rami Burstein à l’Université Harvard).

Mais toutes les couleurs de la lumière n’ont pas le même effet. Il y a six ans, Rami Burstein et ses collègues ont étudié la migraine chez les patients aveugles soit en raison de la perte d’un œil ou de la rétine, soit en raison de dommages à la rétine. Ils ont constaté que les personnes qui disposaient encore de cellules rétiniennes étaient victimes de crises migraines aggravées lorsqu’elles étaient dans des environnements très lumineux, et que la lumière bleue semblait avoir le plus fort impact.

La découverte a provoqué une vague d’excitation et amené à la création de lunettes de soleil qui filtrent la lumière bleue. Mais depuis, une catégorie spéciale de cellules qui traitent uniquement la lumière bleue a été découverte dans la rétine. Ces cellules semblent être épargnées de certains types de dommages de la rétine qui peuvent causer la cécité.

Dans une nouvelle étude, Rami Burstein a placé ses patients victimes de migraines dans une pièce sombre, puis il a peu à peu élevé l’intensité lumineuse du blanc, bleu, vert, ambre et du rouge. Il a enregistré la façon dont les patients étaient affectés par leur douleur, et il a enregistré l’activité des neurones envoyant des signaux de l’œil au cerveau en utilisant une électrode minuscule placée sur la paupière. Il a également mesuré l’activité cérébrale des patients à l’aide d’électrodes placées sur leurs têtes.

« Nous avons été surpris de voir que la lumière bleue était plus douloureuse que la blanche ou la jaune ou la rouge »

Mais encore plus surprenant est la constatation que de faibles intensités de lumière verte n’a pas augmenté la douleur de la migraine. C’est même d’ailleurs le contraire qui fut constaté, car la lumière verte a en fait réduit le degré de douleur des patients.

Les enregistrements du cerveau et des yeux prélevés sur les patients ont révélé que la lumière verte a créé une plus petite quantité d’activité électrique, à la fois dans l’œil et le cerveau, que toutes autres couleurs de la lumière. Les tests sur des rats avec des électrodes insérées dans leur thalamus ont également montré que la lumière verte a déclenché le moins d’activité électrique.

Tout ce qui peut aider le migraineux au soulagement de ses maux de tête est utile.
Rami Burstein espère donc que la lumière verte, ou que des lunettes de soleil qui filtrent toutes les longueurs d’onde de la lumière sauf le vert, pourraient être utiles pour les personnes souffrant de migraines.

Sources: www.newscientist.com