67% de taux de réussite dans l’arrêt du tabac avec l’hypnose

Souvent galvaudée par les hypnotiseurs de spectacle qui en dressent un portrait caricatural et ésotérique, l’hypnose, réalisée dans le cadre thérapeutique accomplit des prouesses désormais reconnues à l’hôpital et par une bonne partie du corps médical Français.


l’AFEHM, l’association Française pour l’étude de l’hypnose médicale revendique 67 % de succès dans l’arrêt du tabac un mois après la séance !

tabac hypnose

Contrairement à la pensée collective véhiculée par les professionnels de l’hypnose du spectacle, « il n’y a rien de magique dans l’hypnose ». Cet état de conscience modifiée relève plutôt, d’un fonctionnement particulier du cerveau, qui se situerait à mi-chemin entre le sommeil et la méditation.

Les études avec les outils modernes de la neuro-imagerie ont démontré qu’il ne s’agit pas d’un phénomène paranormal mais d’un processus cérébral particulier. Néanmoins l’hypnose reste mystérieuse. Il ne s’agit pas d’un état de sommeil, ni de relaxation ni de méditation.L’activité du cerveau mesurée en neuro imagerie est variable selon les individus et dépend des suggestions communiquées par le praticien.

L’hypnose, comment ça marche?

Le patient rentre dans un état de conscience modifiée . »Lorsqu’une personne est sous hypnose, contrairement à ce que l’on peut nous faire croire dans certains shows télévisés, elle reste consciente. Personne ne va sauter par la fenêtre parce que l’hypnotiseur lui a suggéré » Rappelle D’après Pierre Bertier, hypnothérapeute. Jihan Zeidan, dentiste et formé également à l’hypnose le confirme: « il y a un mythe autour de ce que l’on pourrait suggérer au patient lors d’une séance. Pas la moindre sorcellerie donc, dans cette technique.

En réalité, nous entrons tous plusieurs fois par jour en état de conscience modifiée. L’exemple le plus courant est notre inertie dans les transports quotidiens, lorsque parfois le trajet nous a paru quelques minutes au lieu d’une heure. C’est aussi à la lecture d’un livre, lorsque nous réalisons après plusieurs pages que nous n’avons absolument rien retenu.

L’hypnothérapeute accompagne le patient dans cet état et travaille sur un mécanisme de suggestions.

Dans le cadre de l’addiction au tabac, « Il existe en chaque fumeur une part qui désire et a toujours désiré se délivrer un jour du tabac. Le thérapeute amplifie cette part, si infime soit-elle. Il donne l’avantage à des pensées et à un discours différents qui redonnent à la personne une sensation de liberté.

Diverses suggestions sont délivrées pendant la séance d’hypnose pour arrêter de fumer. Le patient se saisit de celles qui sont, pour lui, les plus mobilisatrices. Par exemple, l’association tabac-nausées, le plaisir de respirer, le désir de se débarrasser d’un produit toxique, de vaincre une dépendance ou d’être à nouveau présent à son corps. »

 

 Un exemple de séance dédiée au tabac

Les témoignages

« Je suis libre »

Julie ressentait une certaine appréhension à tester l’hypnose, avant de se décider à consulter dans un cabinet privé du 14e arrondissement de Paris. « L’hypnothérapeute m’a tout de suite inspiré confiance, se souvient-elle. On a parlé de mes habitudes de consommation et des raisons qui m’ont amené à commencé et des raisons pour lesquelles je voulais arrêter. Ensuite, je me suis allongée, elle m’a mise en état d’hypnose. Je devais fixer un point et me concentrer sur ce point alors que sa voix lente commençait à me bercer. Elle a suggéré les sensations que pouvaient me procurer la cigarette : le mal de gorge matinal, le gout, les picotements, la sensation de culpabilité. Puis elle a abordé ma santé et le mal provoqué par la cigarette. Je devais lui faire signe du doigt quand j’étais écoeurée. Comme j’associais mon addiction à une forme de culpabilité et d’impuissance, elle a utilisé cette idée et m’a transposée dans une forteresse où j’étais enfermée, obligée de me débattre, de trouver une clef pour m’évader. A la fin de la séance, elle m’a juste dit: ‘vous êtes libre' ».

« Depuis ma séance d’hypnose je n’ai plus jamais fumé »

L’hypnose, Léa, 26 ans, l’a testée avec succès. La jeune femme fumait « 10 à 15 clopes par jours, depuis un peu moins de dix ans » et souhaitait mettre fin à cette addiction. Le 11 mars 2013, date dont elle se rappelle très bien puisqu’elle a écrasé ce jour là sa dernière cigarette, elle se rend chez une hypnothérapeute. « Une expérience assez étrange: on a passé plus d’une heure à parler de moi, mon vrai moi, ce qui faisait que j’étais unique, en surfant sur mon passé, mon présent et la femme que je voulais être. On a beaucoup parlé des valeurs profondes que j’avais. J’ai beaucoup apprécié cet entretien, sans jugement, la thérapeute voulait vraiment comprendre qui j’étais et à quoi j’aspirais ». S’est ensuite déroulée la séance à proprement parler. « Je me rappelle de tout, j’ai juste eu l’impression de l’écouter les yeux fermés. »

(Témoignage Source L’express)

De nombreux témoignages positifs regorgent sur les réseaux sociaux et les plateformes vidéos. Rien de surprenant si l’on suit les statistiques de succès de l’hynose pour l’arrêt du tabac.

l’AFEHM, l’association Française pour l’étude de l’hypnose médicale revendique 67% de succès dans l’arrêt du tabac un mois après la séance !

Et même si les statistiques diminuent significativement dans le temps, avec 45% de succès à 3 mois après la séance, cela correspond tout de même à près de 1 personne sur 2 qui parviendrait donc à arrêter de fumer grâce à l’hypnose.

Et vous..Vous arrêtez quand?

Si vous êtes intéressé pour essayer l’hypnose mais que vous ne savez pas à qui vous adresser, nous avons sélectionné pour vous 4 hypnothérapeutes fiables et spécialisés dans l’arrêt du tabac à Paris:

 

Nico Toublanc

Nico Toublanc
Hypnothérapeute depuis 11 ans
60 rue Saint Sabin,
75011 Paris
Formation:
Arche – Neuro sémantique ISNS

*

 

Jérôme Saurin

jerome saurin
Hypnothérapeute depuis 2 ans
12 Rue Pradier,
75019 Paris
Formation:
Arche – Neuro sémantique ISNS

 

Cynthia Nabet

cynthia nabet
Hypnothérapeute depuis 9 ans
12 Rue de la Neva,
75008 Paris
Formation:
Institut Français d’Hypnose

.

 

Sarah Letot

sarah letot
Hypnothérapeute depuis 7 ans
48 rue d’Alsace,
75010 Paris
Formation:
Institut Français d’hypnose

 

Vous n’êtes pas à Paris ?

sarah letot
Demandez à vous faire rappeler
pour trouver un hypnothérapeute
de confiance dans votre ville


 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.