Névralgie faciale: définition

La névralgie faciale est la conséquence d’une atteinte de la cinquième paire crânienne ou nerf trijumeau. Son aspect le plus caractéristique est celui dit du tic dou­loureux de la face : douleur atroce, en éclair, dans le territoire de l’une des trois branches du trijumeau, survenant par crises de quelques heures. Cette douleur est rebelle aux antal­giques habituels, elle peut céder aux dérivés de l »aconit, aux hydantoïdes et surtout à la carbamazépine ». On utilise également des infil­ rations anesthésiques au niveau des filets ner­ eux, et surtout du ganglion de Gasser, c’est­ à-dire au niveau du corps cellulaire des neurones du nerf trijumeau. La neurochi rurgie est souve nt enco re nécessaire pour contrôler ces douleurs, qui peuvent rendre à leur vic­time la vie insupportable . Plusieurs types d’in­terventions sont possibles. La section de la racine du trijumeau (neurotomie  rétrogassé­rienne) est la plus classique, mais elle a l’inconvénient de comporter un risque de complications oculaires. Certaines interventions (Sjëqvist) libèrent le ganglion de Gasser, d’autres portent sur le tronc cérébral.

Certaines névralgies faciales avec douleur bâtarde plus ou moins permanente sont symp­tomatiques d’une irritation du trijumeau ou d’une de ses branches par une sinusite ou une lésion dentaire; d’autres sont la consé­quence d’une petite tumeur ou même d’une maladie disséminée du système nerveux.