Peut-être que l’insomnie n’est pas la raison qui vous empêche de dormir

Vous vous réveillez régulièrement en pleine nuit ? Vous pensez que ce n’est pas normal et que vous souffrez probablement d’insomnie ? C’est peut-être le cas, mais savez-vous que le réveil nocturne est un phénomène normal et naturel ? Des documents historiques et des études sur le sommeil nous suggèrent que nous pouvons développer un autre rapport au sommeil.

Peut-être que l’insomnie n’est pas la raison qui vous empêche dormir
Peut-être que l’insomnie n’est pas la raison qui vous empêche de dormir

Le sommeil segmenté est plus courant que vous le croyez

La plupart des personnes connaissant des réveils fréquents pendant la nuit pensent souvent qu’elles sont victimes d’insomnie. Pourtant il existe un mode de sommeil, en apparence irrégulier, qui n’est pas une anomalie mais une réponse biologique : le sommeil segmenté.
Selon l’auteur et chercheur Roger Ekirch, nos ancêtres utilisaient naturellement le sommeil segmenté pour travailler, méditer ou prier. D’après les documents historiques analysés par Roger Ekirch, cette partie éveillée de la nuit était considérée comme un moment très relaxant. Probablement parce que cette période intermédiaire entre les deux sommeils se situe autour de minuit, c’est-à-dire au moment où notre cerveau produit la prolactine, une hormone favorisant le sentiment de relaxation.

Avant les somnifères envisagez ceci

Nos biorythmes naturels sont régis par la lumière et la nuit. Avant l’invention de l’ampoule, presque tout le monde démarrait la journée avec la levée du soleil et se mettait au lit au coucher du soleil.
Notre cerveau produit de la sérotonine en réponse à la lumière du soleil, ce qui provoque un sentiment d’éveil énergétique. A l’inverse, lorsque nous sommes dans l’obscurité, notre cerveau produit de la mélatonine. Ce qui a pour effet de réguler le sommeil. Les ordinateurs, la télévision, les smartphones, et toutes les autres sources de lumière prolongent artificiellement nos heures d’éveils et interfèrent avec notre neurochimie. Ils peuvent également provoquer l’insomnie.
La pratique du sommeil segmenté est tombée dans l’oubli. D’ailleurs, la majorité des professionnels de santé n’ont même jamais entendu parler du sommeil segmenté. Donc avant de vous médicamentez avec des somnifères, si vous vous réveillez dans la nuit, renseignez-vous sur le sommeil segmenté. Vous pourriez peut-être vous mettre en phase avec votre rythme naturel et trouvez une plus grande énergie.
Pour améliorer votre sommeil, vous pouvez également essayer cet exercice de respiration
Sources :
Une Toute Zen
Gurumed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.