Rentrée : priorités de santé ; cigarettes électroniques ; allergies…

Les (vraies) priorités de santé pour la rentrée

Tabac, sucre, sel, mais aussi médicaments de confort : nous vivons dans un monde dangereux, nous rappelle le professeur Raoult.
En santé, il est difficile de distinguer les risques réels des fantasmes. Le brouillage est permanent du fait de notre intérêt naturel pour les nouveautés, en particulier si elles comportent un potentiel angoissant.

Pourtant, on peut dresser la liste des priorités en s’appuyant sur les statistiques mondiales et les recommandations de la plupart des sociétés médicales, remises récemment à jour par le Lancet.
Concernant la prévention des maladies non contagieuses, le tabac reste une priorité, même si sa consommation a diminué d’environ 8 % par an grâce à la cigarette électronique. C’est pourquoi l’État ne doit pas se tromper de cible. Il est possible que la cigarette électronique comporte des dangers que nous ignorons et que nous découvrirons avec le temps. Mais nous savons déjà que le tabac est le plus grand tueur du XXe siècle, et tous les moyens sont bons pour lutter contre lui.

Le sucre est aussi devenu une priorité mondiale contre laquelle il faut lutter afin d’éviter l’épidémie d’obésité et de diabète. La dose maximale de sucre considérée comme sans danger pour la santé est de 32 grammes par jour, soit une cannette de Coca-Cola !

Source : Le Point

Pourquoi cesse-t-on de bouger pour mieux
écouter ?

Le réflexe est unanimement partagé: nous arrêtons de bouger pour écouter attentivement quelque chose. Il ne s’agirait pas seulement d’éviter tout bruit parasite ; mais aussi de laisser notre cerveau travailler plus efficacement. C’est la leçon d’une étude parue dans l’édition électronique de Nature , sous la plume de trois chercheurs du laboratoire de neurobiologie du Pr Richard Mooney, à la Duke University School of Medicine (Caroline du Nord).
Source : Le Figaro Santé

La fumée secondaire des cigarettes électroniques est, elle aussi, dangereuse

Un peu moins nocive que la fumée secondaire des cigarettes traditionnelles, la fumée secondaire des cigarettes électroniques demeure néanmoins dangereuse pour la santé, conclut une étude californienne. Les chercheurs de l’Université Southern California (USC) ont découvert que la fumée secondaire de la cigarette électronique contient dix fois moins de particules dangereuses, et pratiquement aucun cancérogène organique. Elle contient toutefois des concentrations nettement plus élevées de certains métaux toxiques.
Source : Radio Canada

Des bactéries pourraient être utilisées contre l’allergie aux cacahuètes

Les allergies alimentaires, dont les causes restent inconnues, et qui peuvent être parfois mortelles si le système immunitaire surréagit, touchent 15 millions d’Américains, dont un enfant sur treize. Des chercheurs ont découvert que des bactéries clostridia, communes dans la flore intestinale, protègent contre l’allergie aux cacahuètes, très répandue dans la population et jusqu’à présent incurable.
Source : Futura Santé

 

Photo : woodleywonderworks (cc)