4 idées fausses que les nutritionnistes sont fatigués d’entendre

nutritionniste sante

Nous entendons tous les jours des histoires positives et négatives sur la nourriture que nous consommons. A tel point qu’il peut nous arriver de douter de nos propres connaissances sur l’alimentation. Il nous arrive d’avoir peur de ce que nous mangeons à l’extérieur et parfois même chez nous. Un jour, un aliment devient la meilleure chose pour nous, et le lendemain, on nous informe qu’il faut le fuir pour nous et nos enfants.

En tant que nutritionniste, je reçois un flot constant de questions de la part de mes clients, d’étudiants et aussi d’internautes à propos de ce qu’ils ont entendu.

Pour vous aider, je vous partage ci-dessous mes réflexions sur des idées plus ou moins fondées en matière de “conseils” alimentaires.

Restez à l’ombre et mettez de la crème solaire !

On nous a tous répété qu’il fallait éviter le soleil et nous barbouiller de crème solaire quand on s’expose au rayon “mortel” du soleil.

Mais le soleil est important pour notre santé. Ses rayons sont une des rares et nécessaires sources de vitamines D : cruciale pour la santé de nos os, de notre système immunitaire et pour la production de nos hormones. Cette vitamine n’est présente que dans un nombre très réduits d’aliments. Sachez que 80% des apports journaliers recommandés en vitamine D proviennent des rayons du soleil.

Mettre un film de crème solaire bloque donc cette absorption cruciale en vitamine D.

Vous voulez profiter du soleil et protéger votre peau ? Couvrez-vous et mettez de la crème solaire aux heures de pic.

“Manger trop de choux de Bruxelles est mauvais pour la santé”

Le chou de Bruxelles était pendant longtemps considéré comme un excellent aliment en termes de qualité nutritive. Mais dès que les gens ont commencé à les aimer, ils ont été estomaqué d’apprendre que le choux pouvait être toxique pour la tyroïde à cause de sa haute teneur en fer.

En théorie beaucoup de légume peuvent affecter la thyroïde. Cependant, il faudrait en dévorer une quantité monumentale chaque jour !
Manger en surdose n’importe qu’elle forme de nourriture est mauvais pour la santé.
Sachez que vous pouvez mourir en buvant trop d’eau. Est-ce que cela veut dire que vous devriez passer complétement au Coca Cola ? Je ne pense pas.

Concernant la santé de votre thyroïde, sachez que bien d’autres choses sont biens plus néfastes que le choux de Bruxelles. Par exemple boire trop d’eau fortement dosée en fluor est bien pire, car cela impact l’iode, un minéral essentiel à la thyroïde.
Si vous êtes anxieux, mangez en un peu de temps en temps et faites tout simplement des rotations avec d’autres légumes. Cela ne sert à rien de le supprimer si vous aimez ça !

Oubliez le gras car cela favorise le cancer

Nous avons passé ces dernières dizaines d’année à être terrifié par ce qui nous rend gros et ce qui provoque des maladies cardio-vasculaires.

Une étude a démontré que cela était infondé et que le gras est bénéfique à de nombreux points pour notre santé, comme nos capacités cérébrales et notre humeur.

“Nous avons besoins de boire du lait pour renforcer nos os”

Le marketing a réussi à nous convaincre que boire du lait est quelque chose qu’il faut faire en grande quantité. Dans le cas contraire, cela nous exposerait à des déficiences alimentaires. En vérité, nous n’avons pas réellement besoin de lait, de fromage ou de yaourt. En Amérique du nord, la consommation de lait est la plus importante au monde ; et pourtant le taux d’ostéoporose est également le plus grand… De plus, boire du lait ne protège pas des fractures.
Plus récemment, il est commun de dire que le calcium est bon pour les os. Mais on ne fait pas de fumée sans feu. Les vitamines et les minéraux fonctionnent en synergie. Ce n’est pas uniquement de calcium dont vous avez besoin, mais aussi de magnésium, de phosphore, de vitamine D.
Sachez que le sésame, la rhubarbe, le brocoli et les algues contiennent beaucoup de calcium, et sont bien plus “friendly” avec notre estomac : ces légumes se les digèrent et s’assimilent bien plus facilement !

Par Meghan Telper
Article original en anglais
http://www.mindbodygreen.com/0-21632/im-a-nutritionist-here-are-the-health-myths-im-sick-of-hearing.html

One thought on “4 idées fausses que les nutritionnistes sont fatigués d’entendre

  • 30 septembre 2015 à 11 h 47 min
    Permalink

    Pour le lait, on peut ajouter que
    * l’homme est le seul mammifère à en consommer une fois la période de l’enfance passée.
    * les rhinocéros, éléphants, girafes, lions, … deviennent plus grands, plus lourds que les hommes. Ces animaux ont un squelette bien plus importants que les hommes … et ne boivent ni yaourts, ni milk-shake, ni fromage (qu’il vienne de Banon, de Roquefort ou d’ailleurs)
    Mais il faut protéger les intérêts financier de toute une industrie, alors on continue d’affirmer qu’il faut consommer du lait trois fois par jour en nous prenant pour des idiots avec paf, paf paf le loup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.