Un artiste représente la façon dont il vit avec la dépression

« Votre esprit est ce que vous êtes, et quand il ne fonctionne pas normalement, c’est effrayant. » À l’âge de 19 ans, le photographe Edward Honaker est diagnostiqué comme dépressif. Pour réussir à transmettre ses pensées et ses sentiments, le jeune photographe se tourne vers son appareil photo et sa créativité. Le résultat est une série surréaliste d’auto-portraits remplis de symbolisme puissant.

photos-depression 1
photos-depression 1

 

Chaque image est en noir et blanc. Il s’agit autant d’un choix esthétique que d’un choix symbolique. Si vous avez lutté avec la dépression, ou si vous luttez, l’oeuvre du jeune photographe résonne d’empathie. Si vous n’avez pas eu besoin de lutter avec la dépression, vous pourriez apprendre quelque chose.

photos-depression 2
photos-depression 2

 

Aujourd’hui, Honaker espère que son travail peut inspirer d’autres personnes. Il a pour objectif d’inciter à la discussion au sujet de la maladie mentale. La volonté du photographe est de lutter contre la stigmatisation, et d’essayer d’amener à une plus grande compréhension, ainsi qu’à une plus vaste acceptation des personnes vivant avec une maladie mentale, qu’il s’agisse de la dépression ou d’une autre maladie.

« Lorsque j’élaborais le portfolio, je me suis demandé si j’étais le genre de personne avec laquelle vous seriez à l’aise pour converser lorsque vous vivez un moment difficile et que vous ressentez le besoin de parler. Je pense franchement qu’à l’époque, je n’étais pas cette personne. Mais mon expérience a fait de moi quelqu’un de plus patient et avec une plus grande empathie pour autrui. »

photos-depression 3
photos-depression 3

 

Le travail de Honaker est particulièrement important car il projette une lumière sur la dépression masculine. Selon L’Institut National de Santé Médicale des Etats-Unis, plus de 6 millions d’hommes font face à la dépression aux US, mais ils sont moins enclins à reconnaître leurs symptômes, notamment en raison du cliché culturel disant qu' »un homme, ça ne pleure pas » et parle peu de ses sentiments.

photos-depression 4
photos-depression 4

 

Bien que chaque personne éprouve la dépression de manière différente, il est important pour ces personnes de savoir qu’elles ne sont pas seules. « Je pense qu’une manière utile de mettre fin à la stigmatisation pouvant entourer la maladie mentale est d’être présent pour ceux pouvant souffrir. Vous ne savez jamais véritablement par quoi les autres peuvent passer, tout ce que vous pouvez faire c’est d’être à l’écoute sans porter de jugement. »

Découvrez les autres photos de Honaker sur le thème de la dépression

Vous pouvez également découvrir le travail de l’artiste Joy Crowdford :
« My Anxious Heart » explore et identifie comment émotionnellement et corporellement les troubles d’anxiétés généralisés peuvent être vécus d’une perspective personnelle. Comme j’ai vécu l’anxiété la majorité de ma vie, j’ai choisis de dépeindre photographiquement cette bataille et cette constante présence. Puisque que c’est de mon esprit que cette anxiété est née, j’ai fait le choix d’interpréter mes rôles à la fois en tant qu’instigateur, et en tant que victime à travers l’autoportrait.

Vous pouvez aussi lire cette BD décrivant les mécanismes de la dépression et de l’anxiété

Si vous vous intéressez au traitement naturel de la dépression et de l’anxiété vous pourriez vous intéresser à ces 3 alternatives naturelles au Xanax.

Merci de partager cet article !