5 émotions qui peuvent entraîner une suralimentation

Découvrez 5 émotions qui peuvent entraîner une suralimentation et comment les appréhender

Pourvoir se libérer des émotions toxiques qui nous poussent à nous suralimenter permet de retrouver notre poids d’auparavant…Ainsi que de renouer avec le plaisir de l’alimentation et ne plus vivre un repas comme un péché.

Frustration

Si vous êtes régulièrement frustré dans votre vie, que ce soit dans votre vie privée ou au travail, il peut être facile de se tourner vers le réconfort d’une nourriture agréable.
Une méthode simple pour la frustration, et trop souvent négligée, est d’adopter une technique de respiration.
Si vous ne connaissez pas encore de technique de relaxation par le souffle, vous pouvez essayer à la fin de votre journée de rester 10 minutes dans le silence et de vous concentrer sur votre respiration.
Parfois, il est difficile de tenir 10 minutes, mais vous n’êtes pas obligé de réussir du premier coup.
Commencez par une minute et ajoutez 30 secondes tous les jours.

Ennui

L’ennui peut nous apporter des sensations de malaise.
Ce sentiment de malaise peut s’évaporer en mangeant quelque chose qui nous fait plaisir.
Quand l’ennui nous envahit, pour vaincre sainement la sensation de malaise, nous pouvons démarrer une activité divertissante et simple.
Vous pouvez alors essayer les livres de coloriage pour adulte : 7 bénéfices inattendus lorsque les adultes colorient 
Vous préférez peut-être un passe-temps différent comme la cuisine, le bricolage, la photographie, le yoga, ou encore la musique.

Peur

La peur, et les émotions pouvant s’en rapprocher, comme l’anxiété et l’angoisse, peuvent avoir un impact énorme sur l’alimentation.
L’écriture est un moyen de prendre du recul et de prendre note des solutions qui pourront vous aider à affronter vos émotions, visualiser des solutions, et parfois même à vous en libérer totalement.

Solitude

Les moments de solitude peuvent être positifs et enrichissants.
En revanche, lorsqu’ils sont négatifs, les moments de solitude peuvent être très difficiles à supporter, et la nourriture peut faire figure de compagnon.
Pour sortir de la solitude, il peut être nécessaire d’être pro-actif, d’appeler un ami ou de tout simplement décider de sortir (que ce soit pour rejoindre des amis ou aller au cinéma).

Honte

La honte est peut-être l’émotion la plus vicieuse lorsqu’elle vous amène à vous suralimenter.
Nous pouvons avoir honte d’avoir trop mangé et cela peut nous pousser… à manger.
Il est important de se rendre compte qu’il nous arrive de manger pour fuir un sentiment.
Parfois, en mettant simplement ce fait en lumière, nous pouvons nous en libérer.
Certaines personnes ont réussi à se libérer de cette mauvaise habitude en se concentrant sur ce qu’elles mangeaient, ce que l’on appelle parfois manger en plein conscience.
Il s’agit de se concentrer sur les différents goûts lors de votre dégustation.

Source