Le faciès humain en médecine – quel type de faciès êtes vous ?

Le FACIÈS correspond à l’aspect du visage.

Un faciès caractéristique, particulier à cer­taines maladies, peut donner une orientation quant au diagnostic. D’autre part, l’altération des traits du visage peut témoigner de la gra­ vité immédiate de certaines atteintes. C’est ainsi que l’action du système nerveux sympa­thique peut se manifester sur le visage au cours d’altérations pathologiques intenses; elle consti­tue alors un des éléments de ce qu’il est convenu de désigner par le nom de « syndrome malin».

Parfois,  l’aspect du  faciès traduit l’un des signes majeurs de la maladie

  • faciès jaune aux  conjonctives très colorées de l’ictère {jaunisse);
  • faciès pâle aux conjonctives décolorées des anémies;
  • faciès pigmenté des maladies endocriniennes (insuffisance surrénale de la maladie d’Addi­son’\ infiltration du pigment rouille de l’hémo­chromatose);
  • faciès bleu (cyanique) des intoxications par les sels d’argent ou les sels d’or;
  • faciès bouffi où l’infiltration domine sur les paupières, dans les néphrites avec œdèmes liés à la rétention du sodium;
  • faciès bouffi portant sur les pommettes, avec coloration cireuse de la peau dans l’excès de la fonction cortico-surrénale ou lors d’un trai­tement corticothérapiquc prolongé;
  • faciès aux yeux saillants du goitre exophtal­mique;
  • faciès ovarien lors de l’évolution des kystes ovariens monstrueux, oll l’amaigrissement contraste avec l’exagération des traits, où l’aspect craintif des yeux s’accompagne de pig­mentation noirâtre périorbitaire;
  • faciès cyanotique, où les pommettes et les lèvres apparaissent bleutées, dans l’insuffisunce cardiaque et dans certaines cardiopathies;
  • faciès à l’aspect souffleté (rouge) de la scarla­ tine ou de certaines méningites,

D’autres fois, il n’u qu’une valeur d’orienta­tion  :

  • faciès vultueux aux pommettes rouges, aux yeux brillants des infections respiratoires, au­ quel peut s’associer un battement des ailes du nez;
  • faciès péritonéal ou « grippé », aux yeux enfoncés dans les orbites, des péritonites;
  • faciès hippocratique des états cachectiques, quelle qu’en soit la cause, infectieuse, tumo­rale ou nutritionnelle.