Carence en vitamines : gros plan sur les stars

On le sait, les vitamines sont des substances organiques indispensables en petites quantités pour le bon fonctionnement de notre organisme. Ne pouvant être synthétisées par notre corps (à l’exception de la vitamine D synthétisée par la peau sous l’effet des UV), elles doivent être obligatoirement apportées par l’alimentation. Elles ont un rôle fondamental dans de nombreux processus chimiques.

Gros plan sur les vitamines
Mais les avez-vous déjà vues ? On commence avec la star récente de la presse :

La Vitamine D

Vitamine-DCrédit photo : Inserm/CEIV/ROCHE
Le calciférol ne vous est pas inconnu, mais sous un autre nom : c’est la vitamine D, qui existe sous cinq formes différentes. Elle permet notamment l’absorption du calcium et du phosphore, indispensable pour la minéralisation des os. Les enfants en croissance ou les personnes âgées doivent donc prendre garde aux carences.

80 % des Français ont un déficit en vitamine D

L’IFSS le proclame depuis sa création : les Français souffrent d’un déficit d’exposition aux UV solaires avec la conséquence de taux de vitamine D insuffisants pour la majorité d’entre nous. Cette affirmation est à nouveau appuyée par les résultats d’une étude scientifique : 80 % des adultes résidant en France métropolitaine présente une insuffisance vitamine D, 43% un déficit modéré à sévère et 5% un déficit sévère.

Vitamine B1 ou thiamine ou aneurine.

Vitamine-B1Crédit photo : Inserm/CEIV/ROCHE
Sous forme de thiamine pyrophosphate la vitamine B1 intervient dans les réactions de décarboxylation oxydative et de transcétolisation (voie des pentoses phosphates). Sous forme de thiamine triphosphate elle aurait un rôle de neurotransmetteur.

Acide L-ascorbique ou vitamine C.

Vitamine-CCrédit photo : Inserm/CEIV/ROCHE

L’acide ascorbique joue un rôle important dans de nombreuses réactions d’oxydoréduction. Ses propriétés réductrices et sa capacité à piéger les radicaux libres semblent être au centre de ses fonctions biologiques.

Carence en vitamines

Les liens entre nutrition et santé sont de mieux en mieux connus. Le risque de développer de nombreuses maladies – cancer, maladies cardiovasculaires, obésité ou encore de diabète de type 2 – peut être réduit en suivant les recommandations nutritionnelles nationales. Fondées sur de multiples études scientifiques, ces recommandations évolueront avec l’acquisition de nouvelles connaissances.

Pour en savoir plus : Les pages INSERM sur Nutrition et Santé

Pour télécharger le PDF « La santé vient en mangeant« .

nutrition1_medium

Photo de Une : Oranges, Denise Cross (cc)