La luminothérapie plus efficace que le prozac contre la dépression

Des données récentes montrent que la luminothérapie est plus efficace que le Prozac chez les patients souffrant de dépression importante.

La luminothérapie a fait ses preuves dans le traitement des troubles affectifs saisonniers, communément appelé le blues hivernal. Une étude récente menée par l’Université de la Colombie-Britannique montre que cette thérapie simple est aussi efficace pour la dépression non saisonnière. Les chercheurs ont montré que la luminothérapie était beaucoup plus efficace que la fluoxétine (Prozac).

Données de base:
Pendant les mois d’hiver, les personnes souffrant de blues hivernal se sentent généralement déprimées; elles dorment davantage (souvent plus que nécessaire), se suralimentent et ont soif de glucides. En été, ces mêmes personnes se sentent exaltés, actives et énergiques. Bien que de nombreuses variables peuvent être responsables du blues hivernal, le manque d’exposition au spectre complet de lumière naturelle semble être l’explication la plus logique. Les effets antidépresseurs de la thérapie de lumière (spectre complet) ont été démontrées dans des études contrôlées sur le blues hivernal.

L’effet antidépresseur de la luminothérapie provient de la restauration de la synthèse de la mélatonine et la sécrétion par la glande pinéale menant au rétablissement du rythme circadien correct (le rythme normal de sécrétion d’hormones qui se produit chaque jour)

Nouvelles données:
Les chercheurs de l’UCB (Université de Colombie Britannique) ont assignés au hasard 122 patients souffrant de dépression majeure dans 4 groupes.
– Un groupe assigné à de la luminothérapie seule pendant 30 minutes par jour;
– Un groupe assigné à un dispositif placebo de luminothérapie, qui ne fournissait pas l’éclairage au spectre complet de lumière naturelle;
– Un groupe assigné à la combinaison de luminothérapie avec la prise de fluoxétine (20 mg par jour).
– Un groupe assigné uniquement avec de la fluoxétine.

La luminothérapie est composée de 30 minutes par jour d’exposition à une boîte de lumière fluorescente avec le spectre complet de lumière naturelle, dès que possible après le réveil.
Dès la fin de la 8eme semaine de traitement, le score de réduction de la dépression était significativement plus élevé chez ceux qui ont reçu une thérapie de lumière vive seule, par rapport à la fluoxétine seule. Les meilleurs résultats ont été observés avec la combinaison de la luminothérapie et de la fluoxétine.

Ces résultats montrent très clairement que la luminothérapie possède un effet antidépresseur même dans la dépression majeure non saisonnière.

Commentaire:
Les lampes de luminothérapie comparables à celles utilisées dans les essais cliniques sont disponibles en ligne et coûtent entre 50 euros et 200 euros. L’autre alternative est de vous exposer à l’extérieur en plein soleil pendant au moins 30 minutes par jour.

Voici quelques autres recommandations contre le blues hivernal tant que le soleil n’est pas encore au top de sa forme :

La prise de suppléments de Mélatonine seule a obtenu des résultats mitigés lors des essais cliniques. Il est davantage recommandé de prendre de la vitamine B12 (méthylcobalamine) avec une dose de 3-5 mg au réveil.
La vitamine D3 est également absolument essentielle pour la chimie du cerveau et l’action des neurotransmetteurs. Pour assurer le bénéfice optimal dela vitamine D pendant ces derniers mois de grisaille, la plupart des experts de la santé préconisent des doses quotidiennes de 2000 à 5000 UI, même chez les adultes apparemment en bonne santé.
L’extrait de millepertuis est très efficace pour réduire le blues hivernal et peut être utilisé pour améliorer les effets de la luminothérapie au lieu des antidépresseurs standards. Ne prenez pas de millepertuis sans l’approbation de votre médecin.