Nutrition : quelle est l’importance réelle du petit-déjeuner ?

Nombreux sont les spécialistes de la nutrition qui ont déclaré que le petit déjeuner était le repas le plus important de la journée. Mais des recherches récentes mettent en doute cette idée…

De fait, les études soutenant cette idée sont plutôt maigres. Une série de nouvelles recherches réalisées dans plusieurs universités (et publiées en août dans l’American Journal of Clinical Nutrition) pourrait même changer la façon dont nous pensons notre petit-déjeuner.

Idée reçue n°1 :  le petit déjeuner joue un rôle dans la perte de poids.

Des chercheurs de l’Université d’Alabama à Birmingham et d’autres institutions ont recruté près de 300 bénévoles qui tentaient de perdre du poids. Ils leur ont attribué au hasard différentes actions : sauter le petit déjeuner, manger leur repas ou  poursuivre leurs habitudes alimentaires.

Seize semaines plus tard, les bénévoles sont retournés au laboratoire pour être pesé. Aucune de ces actions n’a eu de conséquences sur la perte ou le gain de poids.

Idée reçue n°2 : Ne pas le prendre est mauvais pour la santé

Une autre étude réalisée avec des bénévoles maigres, a observé les changements sur trois points : les taux métaboliques au repos, le taux de cholestérol et des profils de glycémie. L’ encre, après six semaines, tous les indices étaient les mêmes qu’au début, qu’ils aient pris un petit déjeuner ou pas. La seule différence est que les adeptes du petit déjeuner ont semblé se déplacer plus au cours de la matinée, brûlant donc plus de calories.

Contrairement aux idées reçues, sauter le petit déjeuner n’avait pas conduit les bénévoles à engloutir d’énormes déjeuners et dîners, à part de faire un peu plus lentement la première chose qu’ils avaient l’habitude de faire le matin.

« Je n’ai presque jamais pris le petit déjeuner », a déclaré M. Betts, un des chercheurs. « Cela a fait partie de ma motivation pour mener cette recherche, comme tout le monde me le reprochait, j’ai voulu en savoir plus. » Clairement, au vu des résultats, il n’est pas prêt de changer ses habitudes.

Source : Is Breakfast Overrated? Par Gretchen Reynolds – New York Times
Photo : arvind grover (cc)

À voir aussi :

Flore intestinale : elle influencerait notre humeur et nos envies culinaires

Les bactéries qui composent notre flore intestinale auraient une incidence sur nos humeurs et nos envies culinaires, d’après une nouvelle étude scientifique américaine.

Centenaires : pourquoi le Japon détient les records

Le nouveau doyen de l’humanité est un Japonais de 111 ans. Un pays où vit le plus grand nombre de centenaires. L’alimentation, le mode de vie et la génétique expliquent cette longévité.

Espace : les astronautes souffrent d’un dérèglement du système immunitaire

Voyager dans l’espace plongerait le système immunitaire des astronautes dans un état de confusion, selon deux études de la Nasa. En cause, les microbes, le stress, la microgravité et la perturbation des cycles de sommeil.